A PROPOS

Je suis né en 1969 et je vis aujourd’hui à Valence, dans le sud-est de la France.

Pendant mes études scientifiques, je passais mon temps libre à dessiner et peindre.  A l’époque, j’admirais surtout les peintres de la Renaissance italienne (Leonardo da Vinci, Piero della Francesca), qui savaient mettre en pratique leurs recherches scientifiques dans leurs peintures, en alliant la rationalité et le mysticisme. 

Je me considère comme un autodidacte, même si j’ai fréquenté des associations d’arts plastiques, où j’ai découvert la terre cuite et la gravure, tout en perfectionnant ma pratique du dessin de nu d’après modèle vivant.

 

Je suis intéressé par toutes les formes d’arts plastiques excepté l’audiovisuel, car j’attends que mes œuvres soient aussi des objets que l’on peut porter, toucher et apprécier par un maximum de nos sens !

Je reviens toujours à la peinture, qui est mon mode d’expression le plus naturel. J’ai choisi la peinture à l’huile, dont la transparence et la lenteur de séchage permet les rendus les plus sensuels.

Mais j’apprécie aussi le modelage, qui me permet de créer de vrais objets en volume.

A l’inverse, la linogravure assume son aspect « 2D », avec sa force graphique et ses contrastes.

 

Quelle que soit la technique, mon travail s'articule autour de quatre axes principaux : la sensualité (érotisme, couleurs gourmandes, textures naturelles, style zen), l'humour (dérision, pop culture, esprit ludique), l'esprit scientifique (compositions et motifs géométriques, graphisme, sciences naturelles) et la fantaisie (onirisme, religion, mythes, légendes, psychologie, fantastique, symbolisme, monde de l'enfance).

Les œuvres qui m’inspirent sont variées et je tente toujours de les concilier : la peinture flamande et hollandaise des 16e et 17e siècles, les estampes japonaises, le modernisme du 20e siècle, etc.

 

En ce moment, j'ai envie de réaliser des oeuvres érotiques, inspirées par mon exprérience des réseaux sociaux (sites de rencontre, Instagram, etc) où des Narcisse vaniteux exposent leur corps avec des objectifs lubriques ou commerciaux.

En complément, le thème de la Vanité (au sens baroque) sera l’occasion de réaliser des natures mortes, où des fruits et fleurs pourrissent d’avoir vécu ou attendu trop longtemps.

×